Le viol, une variable du mal dans quelques romans camerounais / Rape, a Variable of Evil in Some Cameroonian Novels

Pierre Suzanne Eyenga Onana

Resumo


Résumé: Dans l’imaginaire féministe contemporain présent dans les œuvres de Francis Bebey, Evelyne Mpoudi Ngolle et Angéline Solange Bonono, violer la femme revient à néantiser son droit à l’existence, en remettant en cause son statut d’être humain nanti des droits inaliénables tels que fixés par un code social de bonne conduite. Dès lors, il devient intéressant de cerner les contours de l’acte de violer comme déclinaison du mal. Pourquoi contraindre une femme à entretenir avec vous un acte intime alors qu’elle n’y consent pas ? N’est-il pas opérant d’inférer que le viol traduit l’assujettissement de la femme dans une société phallocratique où sévit le mal puisque celle-ci n’est jamais sujette de son corps au point d’en disposer à sa guise ? Autrement dit, l’acte de violer ne témoigne-t-il pas que les biais androcentriques restent de mise dans un monde contemporain englué dans des batailles sexistes incessantes et qu’il convient de poursuivre le combat féministe aux fins de les exorciser ? Pour répondre à ces questions, la lecture de l’explicite et de l’implicite inspirée de la sociocritique de Pierre Barbéris nous sera d’un grand apport dans l’analyse des œuvres de ces trois auteurs africains.

Mots-clés : imaginaire féministe ; Francis Bebey ; Evelyne Mpoudi Ngolle ; Angéline Solange Bonono ; viol ; sociocritique.

Abstract: In the contemporary feminist imagination present in the works of Francis Bebey, Evelyne Mpoudi Ngolle and Angéline Solange Bonono, violating the woman is tantamount to denying her right to exist by questioning her status as a human being with rights Inalienable as set out in a social code of good conduct. From then on, it becomes interesting to define the contours of the act of violating as the declination of the evil. Why force a woman to maintain an intimate act with you when she does not consent? Is it not an operation to infer that rape reflects the subjugation of woman in a phallocratic society where evil is rampant because it is never subject to its body to the point of disposing of it as it pleases ? In other words, does the act of rape not testify that the androcentric biases remain in a contemporary world engulfed in endless sexist battles and that it is appropriate to continue the feminist struggle to exorcise them? To answer these questions, reading the explicit and implicit inspired by the sociocritic of Pierre Barbéris will be of great help in the analysis of the works of these three African authors.

Keywords: feminist imagination; Francis Bebey; Evelyne Mpoudi Ngolle; Angéline Solange Bonono; rape; sociocriticism.


Palavras-chave


feminist imagination; Francis Bebey; Evelyne Mpoudi Ngolle; Angéline Solange Bonono; rape; sociocriticism; imaginaire féministe ; Francis Bebey ; Evelyne Mpoudi Ngolle ; Angéline Solange Bonono ; viol ; sociocritique.

Texto completo:

PDF (Français (Canada))

Referências


ARON, Paul ; SAINT-JACQUES, Denis ; VIALA, Alain. Le Dictionnaire du littéraire. Paris : PUF, 2002.

BÂ, Mariama, Une si longue lettre. Dakar : NEA, 2001.

BARBÉRIS, Pierre. La Sociocritique. In : _______ ; DE BIASI, Pierre-Marc ; BERGEZ, Daniel. Introduction aux méthodes critiques pour l’analyse littéraire. Paris : Bordas, 1990. p. 121-153.

BARRET-KRIEGEL, Blandine. Les Droits de l’homme et le droit naturel. Paris : PUF, 1989.

BARTHES, Roland. Critique et vérité. Paris : Seuil, 1966.

BEAUVOIR, Simone De. Le Deuxième sexe. Paris : Gallimard, 1949.

BEBEY, Francis. La Poupée ashanti. Yaoundé : CLE, 1973.

BEBEY, Francis. Le Fils d’Agatha Moudio. Yaoundé : CLE, 1967.

BELGIQUE. Ministère de la Justice. Code pénal. Bruxelles : Deltombe, 1867.

BEYALA, Calixthe. Lettre d’une africaine à ses sœurs occidentales. Paris : Spengler, 1995.

BONONO, Angéline Solange. Le Journal intime d’une épouse. Yaoundé : SOPECAM, 2007.

DOUBROVSKY, Serge. Pourquoi la nouvelle critique : critique et objectivité. Paris : Mercure de France, 1966.

DUBOIS, Jean. La Sociologie de la littérature. In : DELACROIX, Maurice ; HALLYN, Fernand. Introduction aux études littéraires. Méthodes du texte. Paris : Duculot, 1987. p. 288-313.

DUCHET, Claude. Sociocritique. Paris : Nathan, 1979.

GENETTE, Gérard. Figures III. Paris : Seuil, 1972.

JOUVE, Vincent. La Littérature selon Barthes. Paris : Minuits, 1984.

MENDO ZE, Gervais. La Prose romanesque de Ferdinand Oyono : essai de stylistique textuelle et d’analyse ethno-structurale. Paris : Maury, 1984.

MPOUDI NGOLLE, Evelyne. Sous la cendre, le feu. Paris : L’Harmattan, 1990.

MVOGO, Dominique. Le Devoir de solidarité : pour une éthique de l’être-ensemble. Yaoundé : PUCAC, 2009.

NGO IBOUM, Francine. Fleur brisée. Paris : L’Harmattan, 2013.

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE. Egalité des sexes et développement : concepts et terminologie. Paris : Jouve, 2002.

ROBRIEUX, Jean-Jacques. Rhétorique et argumentation. Paris : Nathan, 2000.




DOI: http://dx.doi.org/10.17851/2317-2096.27.1.229-247

Apontamentos

  • Não há apontamentos.


Direitos autorais 2017 Pierre Suzanne Eyenga Onana



Aletria: Revista de Estudos de Literatura
ISSN 1679-3749 (impressa) / ISSN 2317-2096 (eletrônica)

Licença Creative Commons
Esta obra está licenciada com uma Licença Creative Commons Atribuição 4.0 Internacional.